Notre histoire

Marion Cahour, médecin scolaire de profession, s’est engagée très rapidement dans la lutte contre l’alcoolisme. Elle créa la «Croix d’or» avec le père Tinier puis d’autres centres d’accueil pour les démunis : la «Baronnais, «Les Eaux vives» ainsi que le restaurant «Claire fontaine».


C’est en 1970, qu’ayant achevé sa carrière, elle achète le petit local de la rue Sarazin et qu’elle ouvre «Un Brin de Causette» pour venir en aide aux paumés de tout acabit.


Marion nous a quittés en 2000 et la lutte contre la pauvreté continue plus que jamais. Elle a fait de nombreux disciples qui depuis 44 ans poursuivent son oeuvre charitable d’accueil aux démunis chaque matin de la semaine de 7 h à 11 h.
100 à 150 personnes viennent y prendre un petit déjeuner et  comme il se doit, fait la causette avec les bénévoles.

 

 

 

 

Écoutez le témoignage historique de Marion Cahour

{mp3}MARION_CAHOUR{/mp3}